• Tag Archives Lille
  • Concert à Lille : l’extrême-droite et la police main dans la main contre les antifascistes

    Sheryo AFA

    Hier plus de 300 personnes ont assisté au concert de rap en soutien à l’Action Antifasciste qui se déroulait au Resto Soleil. Slimane, LAX, Tonio, Sheryo et La Jonction ont assuré leurs sets jusqu’au bout de la nuit. Gros son et grosse ambiance.

    Cependant, une attaque a été perpétrée en marge du concert par quelques nazillons provocateurs, vite secondés par la police.

    Le tristement célèbre Claude Hermant (ex dirigeant de la Maison Flamande, proche de Serge Ayoub et de son organisation 3ème Voie – dissoute suite à l’assassinat de Clément Méric -, ex du service de sécurité du Front National, ex mercenaire au Congo…) accompagné d’une dizaine de nervis d’extrême-droite ont attaqué des spectateurs se rendant au concert rue Solférino. Hermant n’a pas hésité a tirer au flash ball sur ces spectateurs et sur des passants, en pleine rue, sous les yeux complaisants de la police.

    Suite à cette agression, un groupe de militants antifascistes est intervenu devant « la frite rit » (le commerce qui a servi de base arrière aux fascistes et dont Hermant est le gérant) afin de porter secours à ces spectateurs. Les fascistes, débordés, ont alors pu compter sur la collaboration active de la police : Hermant et son groupe ont à nouveau fait usage d’armes sur la voie publique (flash ball, bombes lacrymogène) et la police, sur demande du groupe de nazillons, a chargé les antifascistes à coups de matraque et de gaz lacrymogène. Quelques interpellations sont à déplorer.

    Tout le reste de la soirée, Hermant (qui appelle les flics par leurs prénoms) tournait aux alentours du concert dans une voiture de police.

    La connivence entre la police et les fascistes lillois n’est plus à démontrer. Déjà en 2009 la police avait communiqué les noms et adresses de 26 anarchistes à Claude Hermant en toute impunité.

    Hier, l’association entre la police et les groupuscules fascistes a encore franchi un stade : ils collaborent désormais ouvertement et montent des attaques communes contre les antifascistes.

    Liberté pour les camarades interpellés !

     

    Article publié par http://luttennord.wordpress.com/ a lire également sur Claude Hermant.

     



  • Dans les méandres des psychoses de communistes d’un autre temps

    Depuis quatre jours circule dans la fachosphère et chez les complotistes un texte intitulé « Le grand paradoxe de l’antifascisme d’aujourd’hui« .
    Ce texte complètement halluciné et déconnecté de toute réalité revient longuement sur Hitler, Mussolini et les années 30 pour introduire le message qu’il tente de faire passer : l’antifascisme actuel de gauche n’est qu’une posture qui masque l’abandon de la lutte des classes.

    On pourrait être d’accord. Seulement l’auteur de ce texte qui se revendique d’un collectif de membres du PCF de Lille semble nager allègrement dans la boue.
    Il semble vouloir parler du PS en mentionnant « l’antifascisme de gauche ». Le problème est qu’il faut avoir de gros soucis de discernement pour considérer que le PS est un parti de gauche, et d’autre part, qu’il fait de l’antifascisme.

    La confusion est savoureuse lorsque l’auteur déclare :

    « Leur pseudo-antifascisme joue aujourd’hui le rôle d’une gauche désormais conciliée avec l’ordre néolibéral, qui doit se déclarer antifasciste pour ne pas avouer faire partie du système en place, qui peut s’agiter dans les mouvements de rues mais accepte en silence les tortures imposées par le système : le chômage de masse, la pauvreté rampante et le démantèlement de notre système social hérité du CNR (conseil national de la Résistance). »

    Sans doute ce Capitaine Martin, adhérent PCF, ne considère-t-il pas ce qu’il reste de son parti comme « une gauche désormais conciliée avec l’ordre néolibéral », et que les derniers hallucinés se réclamant du CNR ne sont pas que des croulants ayant perdu depuis longtemps tout repère, ce qui les amène à grenouiller allègrement entre souverainisto-patriotes fascisants.
    Le capitaine a internet mais semble surfer sur des sites loin du communisme.
    A moins que.
    En observant les liens proposés par le blog « résistance-politique », on commence à cerner le problème. Ils en disent long sur la conception du communisme de l’auteur :

    • Liens vers des sites de propagande officielle chinoise.
    • Lien vers le site de propagande du Hezbollah.
    • Liens vers des sites de propagande officielle cubaine.
    • Liens vers des sites de propagande officielle iranienne.
    • Liens vers des sites de propagande officielle de la Corée du nord.

    Bref, que de références réellement communistes, que de sources objectives d’informations…

    Alors, Capitaine Machin, les antifascistes (pas le PS) n’ont que faire de tes divagations à propos de la lutte contre le fascisme ou encore au sujet de la lutte des classes.

    Au cas où tu l’as déjà oublié, ton parti a fait de multiples alliances avec le PS pour les municipales.

    Et ils se marrent bien en te regardant t’agiter sur ton blog du-vrai-combat-contre-le-grand-capital hébergé chez TF1. Par ailleurs ils t’encouragent à aller liker les pubs achetées sur Facebook par le directeur de l’Huma pour sa dernière campagne électorale, car même s’il s’est ramassé, ce serait dommage que tes cotisations pour le parti et tes impôts ne soient pas un minimum rentabilisés.
    Une dernière chose, par pitié, ne salit pas la mêmoire de Clément en le mentionnant dans les merdes que tu ponds.

    logos_pcf_fdg_ge-400