• Category Archives Humeur
  • coup de gueule

    Ces derniers temps, je me suis heurté à des camarades, qui se réclament anarchistes, communistes, et tout naturellement antifascistes, ces « camarades », loin de correspondre a toutes ces qualifications politiques, propageaient et propagent toujours le racisme, le sexisme, l’homophobie, l’antisémitisme et l’islamophobie, ce genre de choses est courante en milieu militant et ces oppressions doivent, partout et toujours être combattues.

    Les « camarades » en question, pourraient tout simplement être mis à l’écart, rien de plus simple, mais voilà, il se trouve que dans le milieu militant, les oppresseurs sont protégés, les opprimés doivent se taire et subir.

    C’est, pour moi et pour beaucoup de camarades, parfaitement intolérable, je me prépare donc, à dire adieu, à tout les « camarades » racistes, sexistes, homophobes, antisémites, islamophobes et complotistes ainsi qu’a ceux qui les protègent.

    Il n’y aura jamais de tolérance de ma part, envers les oppresseurs, il est, je pense, temps de remettre en cause les oppressions et les oppresseurs en milieu militant.

    A quoi bon se dire anarchistes, communistes et antifascistes si nous tolérons les oppresseurs et les oppressions dans nos rangs? Si nous ne dégageons pas les oppresseurs de nos rangs, alors, nous ne valons pas mieux, que les fascistes.



  • Inform’action : pour en finir avec Renaud Schira (et ce qui tourne autour)

    Compléments et illustrations de l’article de La Horde Inform’action : le conspirationnisme au prétexte de l’info alternative

    Parce que ce genre de merde est une gangrène, l’antithèse de la critique sociale, un leurre pour gogos et un vecteur actif de diffusion de propagande d’extrême droite.

     

    Commençons par le début : d’où ce sort ce machin, Inform’action ?

    Inform’action est un projet porté par Renaud Schira, né chez Etymon.

    Capture du 2014-04-26 11_35_46

    etymon2

    Etymon est une association initialement créée par Boris Wahl, un « entrepreneur solidaire » ayant prospéré sur le créneau du vélo à destination des urbains des classes favorisées.

    wahl

    boris

    (J’ai cherché à quoi se référait le qualificatif « solidaire » accolé à entrepreneur mais je n’ai pas trouvé, si vous avez une piste, merci de laisser un commentaire.)

    En parcourant le document suivant, on peut rapidement se faire une idée de l’état d’esprit qui animait le fondateur d’Etymon : je vais appeler ça le capitalisme-washing, si ça ne vous dérange pas.

    etymon source : http://blogs.univ-tlse2.fr/cerises/files/etymon/etymon.pdf

    Extrait :

    Financeurs :
    Ce projet a été rapidement soutenu par le Conseil Régional Midi-Pyrénées, la Caisse des Dépôts et
    Consignations, la DDTEFP de la Haute-Garonne et la Fondation Caisse d’Epargne. Le secrétariat d’Etat à
    l’économie solidaire est venu plus tard pour consolider cette expérience. Les conventions avec l’ANPE et le
    Conseil Général de la Haute-Garonne ont été signées en 2003.
    La fondation Védior Bis a abonder en 2003, le fonds de soutien.

    Au passage, la même source très officielle nous donne des billes sur movimento qui fût sans doute les prémisces du business de Boris Wahl sur le vélo.

    http://blogs.univ-tlse2.fr/cerises/files/movimento/movimento.pdf

    Maintenant que le décor est planté, regardons de plus près les projets « solidaires » que porte Etymon.

    En vrac et dans le désordre on y trouve parmi tout un tas de trucs tendance new-age :

    • un coach en « psychosynthèse »
    • une asso qui « favorise l’autonomie personnelle » mais « soutenue financièrement par l’État (DREAL, DRAAF, ADEME), la Région Midi-Pyrénées, la Mairie de Toulouse et le Conseil Général de la Haute-Garonne » (sic)
    • un cabinet de conseil en stratégie, gestion, marketing
    • une asso de médecine traditionnelle chinoise à destination des petits enfants
    • une facilitatrice en Art-thérapie qui t’aidera à explorer ton être dans le fond
    • une asso qui propose des pratiques énergétiques et méditatives pour la libération de l’expression de soi pour accéder à l’épanouissement de votre être et le développement de votre énergie créative
    • une sophrologue et coach en bien-être par la naturopathie et réflexologie plantaire

    Bref, allez voir par vous même, certains sont vraiment gratinés.

    En trois clics à peine vous pourrez constater que certaines pratiques proposées par les apprentis gourous de chez Etymon se sont faites allumer comme étant des dérives relevant de l’endoctrinnement sectaire.

    Et au milieu de foutraque ésotérique tendance écolo-citoyenniste, on trouve donc Inform’action.

    La Horde a bien résumé le truc, ce site qui prétend « ré-informer » fonctionne en mélangeant tout et n’importe quoi, pour atteindre le sommet du n’importe quoi.

    Nous avons eu la désagréable surprise de voir récemment un article d’un des blogs d’antifa-net.fr repris chez eux, nous mélant donc à leurs saloperies. Ils n’ont pas voulu retirer l’article, repris par un très détestable Iframe, nous piquant donc de la bande passante en faisant de l’audience sur un de nos contenus. Un subterfuge technique déployé par un des administrateurs d’antifa-net.fr les a cependant contraint à mettre cet article hors-ligne.

    Renaud Schira et sa clique réfutent les faits énoncés dans l’article de La Horde, conspirationnistes, ils ne comprennent pas, confusionnistes non plus.

    Renaud Schira est bel et bien l’exemple type de ce que représentent ces deux qualificatifs, démonstration :

    sandra

    Chère Sandra Noisette, on va allumer la lumière, le conspirationnisme c’est ça :

    Capture du 2014-10-19 16:34:38

    Capture du 2014-10-19 16:26:25

    Capture du 2014-10-19 16:31:55

    Ici du conspirationnisme antisémite :

    Capture du 2014-10-19 16:36:49

    Et ça, au-delà du sexisme, c’est un soutien au suprémaciste blanc Vincent Vauclin qui vient de s’illustrer en allant coller sur des antennes CAF des affiches « Les notres avant les autres » (Sous-entendu nous les blancs)

    Capture du 2014-10-19 16:34:18

    Un peu de propagande pour un type qui massacre son peuple :

    Capture du 2014-10-19 17:42:41

    Soutien à ce fumier de Collon, que certains prennent encore pour un gauchiste, qui pioche chez les négationnistes pour parler d’Israël, mercenaire de la propagande qui tente de faire passer des bourreaux pour des résistants :

    Capture du 2014-04-26 11_42_48

    Le confusionnisme, c’est tout mélanger, comme poser un message comme ça :

    Capture du 2014-10-19 16:27:17

    mais bosser avec un groupuscule d’extrême droite :

    Capture du 2014-10-19 16:21:35

    « liker » un groupe antifa ou anar mais aussi meta tv :

    Capture du 2014-10-19 16:20:32

    Et le n’importe quoi, c’est combattre le système en étant porté par un organisme subventionné par les collectivités territoriales.

    La « psychiatrisation » de l’adversaire est sans doute une solution de facilité mais de le cas de Renaud Schira, on peut légitimement se poser des questions sur son équilibre mental.

    On peut aussi se poser des questions sur les subventions accordées à Etymon, vitrine pour gourous barrés et levier du succès d’un organe de propagande merdeuse comme Inform’action.



  • Les 39 noms à retenir

    Car bien que symbolique, un tel appel du pied à la fachosphère ne doit pas être oublié…

    Yannick MOREAU,
    Damien ABAD,
    Julien AUBERT,
    Olivier AUDIBERT-TROIN,
    Véronique BESSE,
    Étienne BLANC,
    Valérie BOYER,
    Philippe BRIAND,
    Gérald DARMANIN,
    Jean-Pierre DECOOL,
    Stéphane DEMILLY,
    Nicolas DHUICQ,
    Dominique DORD,
    Daniel FASQUELLE,
    Yannick FAVENNEC,
    Jean-Pierre GORGES,
    Philippe GOSSELIN,
    Arlette GROSSKOST,
    Jean-Claude GUIBAL,
    Meyer HABIB,
    Patrick HETZEL,
    Valérie LACROUTE,
    Marc LE FUR,
    Philippe LE RAY,
    Lionnel LUCA,
    Thierry MARIANI,
    Alain MARLEIX,
    Franck MARLIN,
    Patrice MARTIN-LALANDE,
    Jacques MYARD,
    Jean-Frédéric POISSON,
    Didier QUENTIN,
    Jean-Luc REITZER,
    Rudy SALLES,
    Michel SORDI,
    Lionel TARDY,
    Guy TEISSIER,
    Patrice VERCHÈRE
    et Michel VOISIN

    Assemblee-nationale-deputes-UMP_pics_390

    La Horde dresse le constat suivant :

    Dans les années 1990, alors que le Front national connaissait une forte progression de ses scores électoraux et qu’il avait réussi à mettre la main sur plusieurs mairies de villes moyennes, l’antifascisme, qu’il soit républicain ou radical, apparaissait comme une composante légitime du paysage politique français. Il n’était pas rare de voir des affrontements lors des déplacements électoraux de candidats FN, affrontements n’impliquant pas que des militants mais aussi souvent, la population du quartier (cf. caravane électorale de Martine Lehideux pour les législatives de 1997 à Paris). De son côté, J-M. Le Pen, secondé il est vrai du DPS, le service d’ordre du FN, ne rechignait pas à faire le coup de poing, comme à Mantes-la-Jolie le 30 mai 1997. À cette époque, l’opposition à l’extrême droite, quand bien même elle prenait la forme d’une opposition physique à la présence de ses représentants, n’était pas systématiquement suivie d’une répression féroce.

    Aujourd’hui, ce n’est plus le cas : non seulement la répression sanctionne systématiquement les antifas quand ils osent s’opposer véritablement à l’extrême droite, mais, plus significatif, l’opposition concrète à l’extrême droite est parfois présentée comme un reflet de la violence d’extrême droite (renvoyant ainsi racistes et antifascistes dos à dos), voire comme une atteinte à la liberté d’expression (le racisme, le sexisme ou toute autre forme de discours discriminant devenant une opinion parmi d’autres).

    Voir aussi l’article de Streetpress et le texte de la proposition de loi.



  • Le combat d’Olivier Berruyer enfin récompensé !

    Après des mois à s’être acharné à vulgariser la propagande du Rossiya Segodnya et la diffuser le plus largement possible, les efforts d’Olivier Berruyer sont enfin récompensés.

    En effet, son site www.les-crises.fr qui trouve un écho chez une certaine gauche, a enfin été apprécié à sa juste valeur et atteint la consécration.

    Les pieds nickelés d’Unité Continentale, une référence en matière de subversion de gauche, ont fait l’honneur à notre ami de diffuser un lien vers sa prose éclairée via leur canal de propagande eurasio-révolutionnaire : leur page facebook.

    Et pas n’importe comment, à une place de choix, juste au dessus d’un lien vers Polemia (un autre organe de subvsersion gauchiste reconnu).

    uc1
    Moi aussi, je suis content de le voir ici.

    uc2



  • Non, on ne s’en fout pas de la source !

    Avec la sinistre actualité, le phénomène s’accentue.

    La frénésie des réseaux sociaux n’arrange rien non plus.

    Combien de gauchistes et même d’antifascistes ont partagé l’article du fumier soralien qui tient le site croah ?

    Enormément.

    Si le site d’un club de zoophiles satanistes reprend une dépêche AFP qui parle de la Palestine, certains diffuseraient un lien vers ce site sans sourciller.

    On sort la tête d’entre ses fesses, on met son cerveau en marche.

    NON, ON NE S’EN FOUT PAS DE LA SOURCE, NON CE N’EST PAS JUSTE L’ARTICLE QUI COMPTE.



  • C’est quoi le problème avec Keny Arkana ?

    Lors d’une discussion avec un militant « pas trop sur le net » j’ai avancé que Keny Arkana était toxique et que je ne comprenais pas qu’elle tourne encore dans nos milieux. J’ai déjà parlé de ça sur twitter mais mon interlocuteur objectait à juste titre que tout le monde n’est pas sur twitter.

    Je vais donc poser des éléments ici.

    A la base, je ne suis pas dans le coeur de cible de sa production destinée à des adolescents « indignés ». Mais lorsqu’en juillet 2013 elle était la tête d’affiche d’un concert de soutien à CQFD, j’ai toussé fortement. Certes, CQFD ne peut tourner sans pognon mais avaient-ils pris la peine d’écouter ce que Keny Arkana balance dans ses textes ?

    Pas besoin de l’avoir entendu longtemps pour être gavé par les « mon dieu » et les trucs conspirationnistes dégoulinants le nouvel ordre mondial. Décalage total avec la ligne de CQFD…

    Je ne vais pas démonter ici ses textes, pas besoin, certains s’y sont pas trop mal collés, voir cet article sur ses conneries ésotériques tendance new age.

    J’ai parlé à mon ami de l’histoire du clip avec des samples de soral et collon. Il connaissait les faits et m’a aussitôt rétorqué « ce n’est pas d’elle, ce sont des anciens membres de son équipe qui ont fait ça, elle n’a rien à voir avec ça ». C’est vrai. Mais le problème c’est que ce truc de merde est bel et bien toujours diffusé sur son site.

    ark

    On va l’évoquer par la suite, Keny ne gère pas son site elle-même mais si ce clip merdeux est encore en ligne sur le site qui porte son nom, c’est que ça ne l’a pas plus retourné que ça. Ce n’est pas trop extrapoler de penser qu’elle a un regard sur ce qui touche sa comm’, son image.

    Après,  en se penchant sur ce site en lui-même, on découvre de quoi faire grincer des dents.

    www.keny-arkana.com

    Registrant Name: ALEXIS BECAUSE MUSIC
    Registrant Organization: la callita
    Registrant Street: 173/ 175 rue du faubourg poissonniere
    Registrant City: PARIS
    Registrant State/Province:
    Registrant Postal Code: 75009
    Registrant Country: FR
    Registrant Phone: +1.1
    Registrant Phone Ext:
    Registrant Fax: +1.1
    Registrant Fax Ext:
    Registrant Email: [email protected]

    appelauxsansvoix.org

    Registrant Name:Keny Arkana
    Registrant Organization:
    Registrant Street: 173-175 rue Faubourg Poissonniere
    Registrant City:paris
    Registrant State/Province:
    Registrant Postal Code:75009
    Registrant Country:FR
    Registrant Phone:+33.153215321
    Registrant Phone Ext:
    Registrant Fax:
    Registrant Fax Ext:
    Registrant Email:[email protected]
    Admin ID:BE96293-NBAY
    Admin Name:Sophie Bismuth
    Admin Organization:BECAUSE Music
    Admin Street: 173-175 rue du Faubourg Poissonniere
    Admin City:paris
    Admin State/Province:
    Admin Postal Code:75009
    Admin Country:FR
    Admin Phone:+33.153215321
    Admin Phone Ext:
    Admin Fax: +33.153215240
    Admin Fax Ext:
    Admin Email:[email protected]
    Tech ID:BE96293-NBAY
    Tech Name:Sophie Bismuth
    Tech Organization:BECAUSE Music
    Tech Street: 173-175 rue du Faubourg Poissonniere
    Tech City:paris
    Tech State/Province:
    Tech Postal Code:75009
    Tech Country:FR
    Tech Phone:+33.153215321
    Tech Phone Ext:
    Tech Fax: +33.153215240
    Tech Fax Ext:
    Tech Email:[email protected]

    C’est donc la boîte de production de Keny Arkana qui a enregistré les noms de domaine et administre les sites.

    Cette boîte c’est BECAUSE MUSIC. Le proprio un certain Emmanuel de Buretel, nom complet De Buretel de Chassey. Sa bio est disponible partout sur le net. Elle évoque sobrement « 22 décembre 1958 : naissance d’Emmanuel de Buretel de Chassey à Lyon, dans une famille d’origine lorraine avec une tradition militaire. »  Ouais, c’est sobre. De tradition militaire, certes, mais aussi à la tête d’un empire financier et industriel. Les plus attentifs d’entre vous auront reconnu le patronyme puisque cette famille a également offert à la france un certain Thibaut, leader d’un groupuscule nationaliste, catholique et contre-révolutionnaire : le renouveau français.

    L’appel aux sans voix géré par une cadre de Because Music, ça ne manque pas d’ironie.

    La « contestataire qui fait du rap » devenue le produit d’une famille de grands bourgeois a sans doute fait de mauvaises rencontres en arpentant la rue, la mère des enfants perdus.

    Keny a poussé à l’extrême la désobéissance, la pachamama doit être fière d’elle…

    EDIT : Il n’est pas écrit dans ce billet qu’Emmanuel cautionne ce que fait Thibaut. De plus, si vous trouvez l’argument de la famille fallacieux, n’en tenez pas compte mais merci de néanmoins admettre qu’il est possible que j’ai du mal à considérer ce type comme un humaniste. Regardez son CV. Choisir un tel partenaire me semble en totale contradiction avec la teneur des discours de Keny Arkana.



  • Le nouvel ordre mondial est une chimère

    nwo
    Vu dans la rue

    Non, l’ami. Hollande est ce qu’il est, il ne trahit rien puisqu’il n’a jamais été censé être au service du peuple. Il sert sa caste, comme tous les gens de sa caste. C’est un fonctionnaire au service du capitalisme, rien d’autre. Le nouvel ordre mondial n’existe pas, c’est un mirage, une chimère. Le capitalisme, non, c’est du réel, du concret. Au service du capitalisme, pas des banksters.

    (Les illuminatis non plus n’existent pas…)

     



  • Dans les méandres des psychoses de communistes d’un autre temps

    Depuis quatre jours circule dans la fachosphère et chez les complotistes un texte intitulé « Le grand paradoxe de l’antifascisme d’aujourd’hui« .
    Ce texte complètement halluciné et déconnecté de toute réalité revient longuement sur Hitler, Mussolini et les années 30 pour introduire le message qu’il tente de faire passer : l’antifascisme actuel de gauche n’est qu’une posture qui masque l’abandon de la lutte des classes.

    On pourrait être d’accord. Seulement l’auteur de ce texte qui se revendique d’un collectif de membres du PCF de Lille semble nager allègrement dans la boue.
    Il semble vouloir parler du PS en mentionnant « l’antifascisme de gauche ». Le problème est qu’il faut avoir de gros soucis de discernement pour considérer que le PS est un parti de gauche, et d’autre part, qu’il fait de l’antifascisme.

    La confusion est savoureuse lorsque l’auteur déclare :

    « Leur pseudo-antifascisme joue aujourd’hui le rôle d’une gauche désormais conciliée avec l’ordre néolibéral, qui doit se déclarer antifasciste pour ne pas avouer faire partie du système en place, qui peut s’agiter dans les mouvements de rues mais accepte en silence les tortures imposées par le système : le chômage de masse, la pauvreté rampante et le démantèlement de notre système social hérité du CNR (conseil national de la Résistance). »

    Sans doute ce Capitaine Martin, adhérent PCF, ne considère-t-il pas ce qu’il reste de son parti comme « une gauche désormais conciliée avec l’ordre néolibéral », et que les derniers hallucinés se réclamant du CNR ne sont pas que des croulants ayant perdu depuis longtemps tout repère, ce qui les amène à grenouiller allègrement entre souverainisto-patriotes fascisants.
    Le capitaine a internet mais semble surfer sur des sites loin du communisme.
    A moins que.
    En observant les liens proposés par le blog « résistance-politique », on commence à cerner le problème. Ils en disent long sur la conception du communisme de l’auteur :

    • Liens vers des sites de propagande officielle chinoise.
    • Lien vers le site de propagande du Hezbollah.
    • Liens vers des sites de propagande officielle cubaine.
    • Liens vers des sites de propagande officielle iranienne.
    • Liens vers des sites de propagande officielle de la Corée du nord.

    Bref, que de références réellement communistes, que de sources objectives d’informations…

    Alors, Capitaine Machin, les antifascistes (pas le PS) n’ont que faire de tes divagations à propos de la lutte contre le fascisme ou encore au sujet de la lutte des classes.

    Au cas où tu l’as déjà oublié, ton parti a fait de multiples alliances avec le PS pour les municipales.

    Et ils se marrent bien en te regardant t’agiter sur ton blog du-vrai-combat-contre-le-grand-capital hébergé chez TF1. Par ailleurs ils t’encouragent à aller liker les pubs achetées sur Facebook par le directeur de l’Huma pour sa dernière campagne électorale, car même s’il s’est ramassé, ce serait dommage que tes cotisations pour le parti et tes impôts ne soient pas un minimum rentabilisés.
    Une dernière chose, par pitié, ne salit pas la mêmoire de Clément en le mentionnant dans les merdes que tu ponds.

    logos_pcf_fdg_ge-400